Mano Solo : enfin mort… et toujours vivant!

Mano en concert au Grand Rex (Paris) - 3 avril 2007
Mano en concert au Grand Rex (Paris) - 3 avril 2007

Un sombre et tortueux chemin qui à mené inexorablement à des textes d’une poésie lumineuse. On peut reprocher bien des vices à Mano Solo, dont celui de n’être pas mort assez vite. Mais quelle urgence de vivre, qu’elle force poignante dans les mots! En mourant mille fois, Mano Solo a semblé avec les années retrouver un semblant de sérénité. Avec l’album Dehors, il avait quitté finalement l’univers de la mélancolie et des regrets pour un nouvel univers, grisâtre, mais avec un soleil qui perce si violemment parfois.

Son obsession de la mort à fait l’objet d’un déluge de critiques : comme si Mano Solo devait s’éclipser pour mourir seul dans son coin, ou bien cesser de nous importuner et utiliser son immense talent pour nous divertir encore et encore jusqu’à ce qu’il s’effondre… C’est trop mal le connaître! Allez donc dire « ta gueule! » à un Mano Solo bourrée de sève et de vie. Qui pourrait refuser à quelqu’un le droit de se battre jusqu’au dernier moment pour rester debout, fier et vivant. Les trois premiers album de Mano Solo sont une claque dans la gueule, une volonté féroce de s’agripper farouchement à la vie.

Et puis il y a ces mots :

« Mon existence ne tient pas qu’à ma graisse,
Je suis esprit avant d’être un corps
Je suis mort, mais rien n’est fini
Il reste ma voix et bien peu d’écrits
J’avais surtout une grande gueule
Pour chanter des chansons d’amour… »

Un adieu? La mort enfin acceptée?

Peut-être… Il a bien fallut accepter, non la mort qui s’en venait, mais bien la mort qui ne venait finalement pas, du moins jusqu’à tout récemment.

Salut à toi Mano! Je suis certain que t’en fait prendre plein la gueule aux anges du paradis!


Mano Solo est décédé à Paris le 10 janvier 2010 suite à plusieurs anévrismes. Pour en savoir plus, un article dans Libération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>