Garbanzo, le grand retour

Garbanzo au Labo - Benoit Archambault
Garbanzo au Labo | Benoit Archambault @Vivre et mourir à Montréal

Après 4 ans d’absence, Garbanzo est de retour sur la scène montréalaise! Vous ne connaissez pas ces joyeux drilles? Leurs compositions valent le détour et entraînent leurs auditeurs sur des chemins peu fréquentés : des chansons qui font voyager, souvent mélancoliques, parfois dansantes. Leur musique est hors du temps, un métissage de différentes influences comme la chanson française, le klezmer et la musique gitane.

Basées sur des structures simples, les chansons se complexifient dans leur instrumentation. Martin Audy à la clarinette et Marie-Noelle Choquette à la flûte traversière tissent des mélodies complexes, jouant à l’unisson ou créant des dialogues impromptus d’une grande beauté. Dans certaines chansons, les deux musiciens sortent leurs flûtes à bec en bois et nous démontrent sans aucun doute que cet instrument souvent négligé peut apporter une couleur intéressante lorsqu’il est joué avec maestria.

La majorité des paroles de chansons sont l’oeuvre du guitariste-chanteur Benoit Archambault. Des textes d’une poésie non dénuée d’un certain lyrisme, sur l’amour, le voyage et la vie tout simplement. Doté d’une belle voix, porteur de mélodies qui font rêver, la timidité naturelle de Benoit fait corps avec les chansons et l’on ne saurait l’imaginer autrement.

On attend avec impatience les prochains concerts et, pourquoi pas, de nouvelles compositions!

myspace

Un commentaire sur “Garbanzo, le grand retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>